L’événement: action de marketing opérationnel

« L’événementiel ou le marketing opérationnel? Les événements ça ne sert à rien, dixit un ancien patron » – En effet, si on ne cible pas l’événement auquel on va ou celui qu’on souhaite organiser, cela va être compliquer de chercher le retour sur investissement :D. »

Le marketing opérationnel, organisation événementielle

lieu événementielComme en marketing classique, un événement a des cibles, un public attendu, une thématique qui répond à un besoin. Si l’on parle d’événementiel, on emploiera plus aisément le terme de marketing opérationnel car ces derniers mots sont liés aux chiffres, aux retours sur investissement alors que la communication événementielle « ça coûte cher et c’est inutile ». Vous voyez la nuance? Une fois qu’on a le thème, le lieu, la date, les cibles marketing et que l’on connaît ceux à qui il se destinent, l’événementiel peut devenir un bel outil de communication (Nous sommes là) et de marketing (Nous augmentons notre chiffre d’affaires avec cette actions).

Une action de marketing opérationnel à planifier

On le sait rarement sauf si l’on fait partie du comité d’organisation mais un événement d’ampleur ou non commence à se préparer en moyenne un an avant le jour J. De même, qu’on veuille l’organiser ou y participer, il faudra s’y prendre à l’avance. En tant qu’entrepreneur, on participe en tant que visiteur tout d’abord la première année avant de jouer les fins négociateurs pour obtenir un stand à un prix attractif l’année d’après.

Pour organiser un événementiel:

On improvise car c’est la meilleure chose à faire! Bien entendu, non, on anticipe pour minimiser les imprévus (car il y en aura toujours)…

  • on cherche, on sélectionne et on réserve le lieu
  • on bloque une ou deux date(s)
  • on s’occupe du catering (manger, boire, branchements et raccordements divers pour les exposants)
  • parallèlement à cela, on démarche les exposants et on communique au grand public le lieu, la date et le thème
  • on voit pour animer et créer un programme ludique même si on est en B2B
  • on finalise les demandes de dernière minutes + communication plus présente autour de l’événement voire invitations presse
  • on recrute du personnel pour faire tourner l’événement le jour J (et on oublie pas de remercier et récompenser les plus motivés)
  • on forme le personnel recruté
  • on est là à toutes les étapes (montage, démontage, jour J)
  • on analyse les retombées, on recoupe les différents avis et on recommence un an après ou deux en mieux

Un événement s’inscrit dans un plan marketing précis et ne doit pas être pris à la légère si l’on espère un retour sur investissement en y participant ou en l’organisant. Un besoin, une question?

bouton contact

2 Commentaires

  1. Retour PingCommerce et e-commerce: un complément marketing - Agence L'O-Geek®

  2. Retour PingLe hashtag, roi du marketing digital - Agence L'O-Geek®

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *